Un site, des habitats, des espèces

Situé sur la bordure sud-ouest du Parc du Pilat, le site « Vallée de l’Ondenon et contreforts nord du Pilat» est divisé en 4 entités de gestion :

  • Salvaris-Quatre Aigues (557 ha) caractérisée par d’importantes zones forestières,
  • Fissemagne-Champ blanc (128 ha) où l’on retrouve beaucoup d’espaces agricoles,
  • La Vallée de l’Ondenon (157 ha) située en amont du barrage de l’Ondenon,
  • Le Bois d’Avaize, un parc naturel de 30 ha situé dans Saint Etienne.

Ces quatre entités présentent des caractéristiques similaires avec notamment des vallons boisés, séparés entre eux par des zones planes de crêtes qui constituent des espaces ouverts. La proximité de l’urbanisation (ville de Saint-Etienne notamment) est aussi un point commun entre ces entités.

De par son exposition et ses précipitations provenant du nord-ouest, le site bénéficie d’une légère influence atlantique qui favorise le développement d’espèces telles que le Pavot du Pays de Galles ou l’Ajonc nain, en limite orientale de leur aire de répartition.

Globalement l’agriculture est assez extensive sur le site avec beaucoup d’élevages bovins et dans une moindre mesure de l’élevage caprin. La sylviculture reste assez marginale dans ces forêts de pente dominées par le Hêtre.

Les habitats et les espèces du site

Le site « Vallée de l’Ondenon et contreforts nord du Pilat» abrite 13 habitats d’intérêt communautaire qui représentent plus de 230 ha. Il s’agit principalement de landes, pelouses vivaces, bas marais et prairies ainsi que de forêts.

Trois espèces animales d’intérêt communautaire ont été observée dans le site, il s’agit du Grand Capricorne, assez commun dans le sud de la France et de deux lépidoptères : l’Azuré du Serpolet et le Sphinx de l’Epilobe.

Si aucune espèce végétale d’intérêt communautaire n’a été observée, le site abrite tout de même des espèces protégées telles que le Myosotis de Balbis (protection régionale) ou le Pavot du Pays de Galles (protection régionale).

Des oiseaux, inscrits à l’annexe 1 de la Directive « Oiseaux », sont également présents sur le site. Par exemple, le Grand-Duc, la Bondrée apivore et le Pic Noir ont été observés sur ce site.

 

Site de l’Ondenon

Un site, des habitats, des espèces Enjeux et actions