9000 arbres et arbustes pour reconstituer des haies

Cet hiver encore, le Parc naturel régional du Pilat accompagne 9 exploitations agricoles volontaires pour créer des haies autour de leurs champs.

Près de 9 000 arbres et arbustes vont être plantés cette fin d’année afin de favoriser la biodiversité utile aux agriculteurs. Un chiffre en nette augmentation ces dernières années et qui reflète les effets du climat sur la production agricole.

Erosion, vent, chaleur, lutte biologique : A chaque problème son arbre !

Plusieurs types de haies seront plantés pour un résultat plus ou moins hauts ou denses en fonction de leur emplacement sur la parcelle et des rôles agronomiques et environnementaux souhaités.

Chaque projet a été conçu sur mesure en fonction du contexte de l’exploitation agricole concernée : zone de plateau ventée, terrains tantôt séchants, tantôt humides, parcelles pentues… Les plantations de haies sont aussi adaptées aux objectifs des agriculteurs pour des productions animales (ovins, bovins) ou végétales (prairies, céréales ou vignes).

Cette année sera aussi l’occasion d’expérimenter de l’agroforesterie, c’est-à-dire des plantations d’arbres au milieu de cultures ; plus précisément sur une nouvelle plantation de vigne réalisée par le Domaine Pierre-Jean Villa.

Des haies essentielles pour le déplacement de la faune

Ces nouvelles haies amélioreront également les possibilités de déplacement de la faune sur le plateau, en récréant des milieux plus arborés entre les vallons boisés.
En plus du gibier, grand et petit qui bénéficiera de la présence des haies, une multitude d’autres espèces plus discrètes seront également favorisées.
Des insectes pollinisateurs (papillons, abeilles sauvages) trouveront une floraison étalée dans le temps avec les espèces plantées. Les petits passereaux comme les mésanges réaliseront leur nid dans les branches et mangeront les baies des arbustes. Les petits mammifères comme les chauves-souris ou les hérissons se déplaceront à couvert pour aller se nourrir d’insectes à proximité, de limaces ou autres vers de terre.
En recréant un écosystème à l’interface avec des zones agricoles, ce sont autant d’animaux présents pour jouer leur rôle d’auxiliaires de cultures : aider l’agriculteur en se nourrissant d’éventuels ravageurs.

Des plantations en partenariat

Au cours de l’année, le Parc du Pilat a préparé ces plantations avec les agriculteurs intéressés afin de localiser les linéaires et les essences les plus pertinents, judicieusement positionnés de façon à s’intégrer dans le système agricole tout en récréant des haies propices au déplacement de la faune.
En plus de l’appui technique, le Parc apporte également des financements spécifiques avec l’aide de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Europe (FEDER) grâce au contrat corridors « Grand Pilat ». Ces plantations bénéficient aussi des soutiens privés du Fonds de l’arbre et de la Compagnie Nationale du Rhône.

En 2020, les plantations auront lieu à :
– Tupin-Semons avec les Vergers de Planèze
– Les Haies avec les Ecuries de Lansolat
– St Romain-en-Gal avec la Ferme du Grisard et le Château du Devay
– Longes et l’EARL le Chiraté, Kevin Tofts et la Ferme de Chasse Nuage
– Chavanay avec le Domaine Pierre-Jean Villa
– Pélussin avec le GAEC des Hirondelles

D’autres plantations accompagnées par les Fédérations départementales de la Chasse de la Loire et du Rhône auront également lieu à :
– Echalas avec Murielle et Pierre Charmet
– St Paul-en-Jarez avec Antoine Moine
– St Julien Molin Molette avec le Centre agroécologique de la Rivoire

Concrètement

Les jeunes plants ont été livrés sur place pour que les travaux de plantation réalisés par une entreprise commencent dès ce mois de décembre. Les agriculteurs ont au préalable préparé le sol et approvisionné de quoi pailler les arbres plantés pour limiter la concurrence avec l’herbe et garder de la fraîcheur au pied. Les haies pourront ainsi pousser et assurer leur rôle plus rapidement. Elles ont aussi été protégées par des clôtures ou des gaines en attendant d’être suffisamment hautes pour ne pas être mangées par les animaux.

D’autres projets sont déjà en cours d’étude pour l’hiver prochain. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à vous faire connaître !

Plus d’informations auprès du Parc naturel régional du Pilat : 04 74 87 52 01

Actualités

Programme pour les primaires Un service pour essayer le vélo électrique Autopartage Concours d’Architecture : l’Eco-habitat du Pilat Feu vert aux Paiements pour Services Environnementaux 9000 arbres et arbustes pour reconstituer des haies Valorisation des haies agricoles La nouvelle cartographie des habitats naturels Un éclairage raisonné pour un Parc étoilé Vivez l’expérience des Conversations Carbone Les bottes de 7 lieux : testez les « ponchos du futur » Caravane de la biodiversité Billetterie Rendez-vous de mon Parc 2021 Les Rendez-vous de mon Parc 2021 Education au Territoire Programme 2021-2022 Réussir son financement participatif Les Rendez-vous de la révision